18.Akoue « entendre », « comprendre ».

« De ce qu’en recevant la parole de Dieu (theos) que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes » (2 Th 2, 13).

L’Intelligence fait entendre la parole de Dieu à tous les hommes. Akoue vient d’akouo, « entendre », et est employé dans 399 versets du NT. Il désigne également les actions découlant de ce que l’on a entendu : apprendre, comprendre, tenir compte de, obéir, annoncer, etc. Les actions de grâces que la Piété nous fait rendre nous procurent une joie si grande qu’elle doit s’épancher hors de nous. Nous devons crier sur tous les toits la cause de cette allégresse profonde qui nous habite. Le chrétien fervent ne peut pas ne pas faire résonner hors de lui la parole de Dieu qui vient raisonner en lui. Il y a dans la prédication orale une puissance que l’écrit n’a pas. Le mot akoe signifie d’abord le sens de l’ouïe, qui fait entendre, et avec l’aide de l’Intelligence, comprendre. Il faut s’entendre pour se comprendre, et se comprendre, c’est s’entendre. En Mt 4, 24, akoe désigne la renommée de Jésus Christ, qui se « répand dans toute la Syrie »[1]. He 5, 11 traduit akoe par comprendre : « Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre». Sans le don d’Intelligence, on ne comprend pas ce que l’on entend des apôtres du Christ, et si l’on ne comprend pas, on finit par détourner son oreille : « Détourneront l’oreille (akoe) de la vérité, et se tourneront vers les fables ». L’Apostolat est l’œuvre de l’Intelligence, car il fait entendre l’Evangile dans les lieux publics.

[1] Notons au passage que ce verset est placé sous le signe de la Piété, car la Syrie a une relation profonde avec la Piété. La ruine de la Syrie est annoncée dans le chapitre 17 d’Isaïe. St Ephrem de Syrie est le vingt-quatrième Docteur de l’Eglise à avoir été proclamé. La tradition monastique, œuvre de la Piété, a connu un riche développement en Syrie, etc.

Légende photo : http://phonographia.com/Why%20Dec6.html